C’est le titre  de mon nouveau livre, à paraître fin juin aux éditions Lignes de repères. 

Voici le texte de 4ème de couverture.

Le crépuscule des tyrannosaures.

Les hommes accaparent les positions d’autorité depuis des millénaires. Beaucoup en font du gâchis. L’égo des hommes suffisants mène l’humanité vers des lendemains qui déchantent. Les mêmes raisons profondes les rendent souvent toxiques dans l’exercice de l’autorité, les poussent à asservir les femmes et à les exclure des responsabilités. Face aux défis qui l’attendent, le monde a besoin d’une révolution culturelle, d’une rénovation drastique des pratiques de management et d’une révision des mentalités vis-à-vis de l’accès des femmes aux postes de décision.

La femme biologique n’est pas meilleure gouvernante que l’homme, mais la femme culturelle, sauf exceptions (il y en a d’exécrables, comme il y a des patrons formidables), lui est souvent supérieure. Au pouvoir, la femme impliquée n’est pas plus affective, elle est plus pertinente. Il n’existe pas un « leadership au féminin », formaté par la maternité, mais un management de qualité plus spontanément adopté par les femmes. Leur éducation et leur vécu les ont dotées d’une personnalité sociale différente. Elles ont une autre idée de la réussite, une autre approche de l’autorité, d’autres motivations et des compétences plus pointues. Elles sont plus pragmatiques, responsables, efficaces, moins animées par la concurrence, l’appropriation, le conflit, la vanité et la cupidité. Elles prennent en compte plus de données pour murir leurs décisions. Leurs ressorts sont en phase avec la nécessaire modernisation des pratiques d’autorité. Il convient de leurs accorder la place qui leur revient, pour elles, pour la santé des sociétés gouvernées, pour le salut de l’humanité.

Témoignage personnel et professionnel d’un consultant de 67 ans, conseil en management et stratégie depuis plus d’un quart de siècle, cet essai revisite la plupart des sujets où les manageures sont disqualifiées par le machisme triomphant. Il propose des solutions politiques, structurelles, concrètes et pragmatiques pour hâter l’accès équitable des femmes aux fonctions de responsabilité. Il offre aux manageures des repères pour consolider leurs pratiques d’autorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter
* Ce champs est obligatoire