La stratégie qui vous manque
Cohésion, performance et prospérité. Réussite professionnelle et personnelle.

communication

A défaut de solutions politiques et économiques singulières, la gauche et la droite s’affrontent désormais dans un extravagant concours de pataquès. C’est à qui inventera la pire énormité, la plus improbable faute de communication. On peut s’en étonner vue l’impressionnante cohorte d’experts en communication de très haut vol qui conseille les dirigeants des deux bords.
Je ne sais qui finira gagnant à ce jeu pour le moins incongru et suicidaire, mais il est certain que les deux camps en sortiront perdants aux yeux de l’opinion publique. Sauf pour les ultra-inconditionnels des deux bords, dont les derniers carrés diminuent cependant sensiblement.
D’un point de vue professionnel, je vois trois types de causes à cette déliquescence :

  • Les conseillers sont très mauvais, voire totalement incompétents
  • Ils ne sont pas écoutés par des politiciens trop imbus d’eux-mêmes, ingérables, obtus…
  • Les uns et les autres évoluent dans une sorte d’éther décroché… Continuer la lecture

Les pratiques d’information et de communication sont très significatives des personnalités sociales et particulièrement de la qualité du management. Elles peuvent avoir des effets directs et indirects, très puissants, sur l’optimisation ou sur la dégradation des processus et des affaires. Pourtant, de façon extrêmement surprenante, certaines entreprises permettent à des cohortes de managers et de personnels d’en jouer à leur guise, sans règle ni garde-fou. Parfois la gouvernance donne le ‘la’ des modes les plus toxiques.

Cet article fait suite à un précédent : Optimisation des conduites professionnelles : une solution innovante et pragmatique.
Son contenu est extrait de mon premier ouvrage, coécrit en 1997 avec Pierre Massot, « Conduites professionnelles, conduites de management ». Il est épuisé mais il nous en reste pour les amateurs.
La démarche utilisée est fondatrice de la technologie originale des « Echelles de niveaux de pratiques » présentée dans un autre article. Développement,… Continuer la lecture

Avec l’accélération des changements et l’accentuation des pressions sociales, il est de plus en plus difficile pour les individus de se positionner et de s’affirmer pour réussir leur vie personnelle et professionnelle, comme il est de plus en plus difficile pour les entreprises de développer et mobiliser leurs acteurs pour réussir leur évolution et assurer leur pérennité.
Extrait de l’introduction de mon premier ouvrage, coécrit avec Pierre Massot : Conduites professionnelles, conduites de management. Editions Liaisons 1997.

Inerties

Tout un chacun a plus ou moins le sentiment soit de manquer de visibilité dans ses propres modes de fonctionnement ou dans l’orientation à leur donner, soit de manquer d’efficacité au regard de ce qu’il obtient réellement dans les relations sociales comme dans les situations professionnelles, soit d’y laisser une énergie et un coût affectif considérables au regard des résultats.
Nombreuses sont les entreprises qui constatent bon gré mal gré… Continuer la lecture

Voici un triste conte de Noël, peut-être édifiant pour certaines personnes, qui ne comprennent pas pourquoi elles ne sont pas appréciées à ce qu’elles croient être leur juste valeur. Ce 6 janvier, au moment où ces lignes sont publiées, d’innocentes victimes de l’un de ces personnages viennent peut-être de découvrir l’étendue de leur infortune.

Communicator tordu.

Le 19 décembre, un de mes contacts m’adresse un client potentiel, dirigeant d’un centre de formation spécialisé dans un créneau des métiers de la communication et des médias. Il y a grande urgence, il doit déposer le bilan et fermer boutique dès ce 6 janvier. Les profs et les élèves ne sont pas encore au courant. Il a besoin d’aide pour ce qu’il appelle lui-même une « communication de crise ». Je confirme que je peux m’en occuper. Je reçois un mail le lendemain. Pour l’essentiel, il craint les effets de la… Continuer la lecture

Quand on prononce le mot coaching dans l’univers de l’entreprise, on voit au travers des réactions se dessiner une représentation dominante fortement connotée « Psy ».
Dans la tête des professionnels, qui s’en réclament et/ou qui en font, l’idée est peut-être plus claire et plus sophistiquée, mais dans celle du quidam, elle est beaucoup plus confuse.
En fait les pratiques observables naviguent sur deux axes croisés :

  • L’objet de l’intervention, entre le tout psy et le tout-action,
  • Le degré d’interventionnisme, entre la non-ingérence absolue et le guidage très directif.

Ce que le commun des homo-professionnels en retient globalement ressemble beaucoup à l’idée qu’il se fait des psychothérapies. Une grosse majorité des « coachs » s’y assimile d’ailleurs volontiers.
La perception générale de la chose est que le coaching (commercial, appliqué au monde professionnel) est plutôt calé sur les taquets  du « psy … Continuer la lecture

C’est une banalité, les organisations en tous genres sont amenées à faire des changements très régulièrement. Ça se passe parfois  médiocrement, ou assez mal, dans la douleur, voire jusqu’à l’échec. A la longue, les choses finissent par se mettre en place, mais les coûts propres du changement peuvent être prohibitifs au regard des bénéfices attendus.

 Clés de la réussite

J’observe des dispositifs de changement depuis très longtemps.  Avec  le cabinet AxCiome C, nous en avons piloté un certain nombre. Nous avons aussi, dans plusieurs cas, subi des entraves délétères ou assisté à des travers qui affectaient profondément le déploiement et la réussite des projets.
Comme d’autres consultants, j’ai progressivement identifié des causes redondantes (et cumulées) des dérapages. Je vous propose de les partager ici à grands traits.
Parmi les paramètres les plus fréquemment malmenés et aussi les plus déterminants sur la réussite j’ai retenu 5 notions… Continuer la lecture

Ma dernière publication
A lire également
Coups de pied aux cultes du management
Newsletter
* Ce champs est obligatoire