Temps de lecture : 12 minutes

Etes-vous sur la sellette ? 

Vous êtes viré : pouviez-vous le prévoir ?

Les sous-titres

  • Etes vous concerné ? Les 18 ressorts possibles de la volonté naissante de se défaire d’un cadre. 
  • Mesurez le risque : 36 signaux qui doivent vous alerter
  • Analyse et conduite tactique

Il s’agit ici des licenciements particuliers, individuels, qui concernent un cadre ciblé, soit pour des raisons personnelles, soit choisi parmi d’autres quand il est question de réduire une équipe, de faire de la place ou de réorganiser une entité. Certaines populations d’emploi sont en danger, là n’est pas le propos de cet article. 
Je ne m’étendrai pas non plus sur les facteurs sociaux, structurels et stratégiques, que tout le monde connait : vous êtes le petit nouveau ; votre poste fait doublon  lors du rachat de votre société ;  vous êtes là depuis très longtemps, les technologies ont évolué ; votre poste est supprimé à cause d’une externalisation ; etc. Ce n’est pas une étude sociologique.

Cela-dit, il peut y avoir aussi des causes personnelles à ces licenciements. Qui sait ce qui serait arrivé à une autre personne dans le même cas de figure.

Après qu’une personne soit « remerciée », on se rend souvent compte que, quoiqu’elle en dise, elle aurait  pu s’y attendre. Il existe des signaux fréquents qu’on peut relever rétroactivement. Et donc anticiper. 

Je vous en propose quelques un qui pourraient vous aider à comprendre ce qui vous est arrivé, ou vous mettre en alerte si vous êtes ciblé, et peut-être réduire le risque.
Vous en trouverez ci-dessous une sélection, parmi les plus piquants. La liste est ouverte. Si vous avez d’autres idées, nous pouvons en débattre.
Il est probable que de nombreuses personnes se retrouveront peu ou prou sur tel ou tel indicateur. Ce n’est pas pour autant qu’elles risquent un licenciement.

Par contre, plusieurs indicateurs relevés dans les rubriques qui suivent doit vous mettre en éveil car ils accentuent le niveau de risque et donc la probabilité que vous soyez élu :

  • Une forte intensité d’au moins trois des ressorts de la première catégorie.
  • Le cumul de plusieurs signaux s’accentuant sur plusieurs mois.

Etes-vous concerné ? Les 18 ressorts possibles de la volonté naissante de se défaire d’un cadre.

Dans cette première catégorie on trouve des raisons probables du ciblage d’un collaborateur pour le pousser vers la sortie. Ce ne sont pas des signes immédiats mais des indicateurs de fond,  sensibles, d’une très probable volonté latente de vous débarquer.

Si vous parvenez à les identifier clairement, vous pouvez les considérer comme de puissants facteurs de risque.

Pour accéder au contenu complet de cet article, lire ou écrire un commentaire

connectez-vous ou abonnez-vous