De la relation affective au travail entre manageur et managés.Iniquité du comportement managérialPsycho rafistolage : de quoi je me mêle !?Dépendance du manageurZone d’enjeux : le manageur est le truchement du systèmeNature grégaireOn ne peut pas les changerNeutralitéHumanisme, humanité, affection…Communication ou pilotageRecentragePrendre en compte et non prendre en charge Juste écouteNe pas s’imposer, ne pas s’exposerAmours quand même Temps de lecture : 13 minutes / Dans certaines organisations la réponse semble relever de l’évidence. Extrait du chapitre 17 « Papapouille » de l’ouvrage « Coups de pied aux cultes du management. Antidotes au croyances nocives sur l’exercice de l’autorité » De la relation affective au travail entre manageur et managés. Voici ce que dit la croyance toxique  Pour être efficace dans la conduite des hommes, le manageur doit établir des liens individuels, affectifs, avec ses collaborateurs. Il doit aider chacun d’entre eux à résoudre ses problèmes personnels. Il est le mieux à même de les soutenir, de les amener à réfléchir sur leurs choix et leurs comportements, voire de les conseiller. Au besoin, il peut se servir de sa propre expérience pour les écouter utilement et leur suggérer des pistes de solutions. Quand il y a un incident, un accident, qui peut causer une blessure ou un […]
Pour accéder à ce contenu, vous pouvez souscrire à Abonnement Solutions Fortes 1 An.